CHUTES DE CHEVEUX : DES SOLUTIONS NATURELLES

#LeChietMoiPouruneEcologiedeSoi #Formation #Naturopathie #Conscience #Ecologie #Beauté #Santé

Nous perdons tous des cheveux et c’est normal : les cheveux se renouvellent comme toutes les parties de notre corps et suivent (à peu près) les changements de saison. Ce qui n’est pas normal, c’est l’accélération de cette chute (alopécie) ; quand on commence à perdre ses cheveux par poignées, quand on en laisse trop dans la douche, il est temps de se poser la question. Alors, que faire ?

Tout d’abord, quelles peuvent être les causes de cette chute de cheveux ? Pas mal de choses, en fait : le rythme de la vie, le stress, la pollution, la ménopause pour les femmes et donc toutes les variations hormonales, la maladie, l’acidose (voir notre article sur l’équilibre acido-basique) (https://www.facebook.com/leqietmoi/posts/1436030993220709?__tn__=K-R), etc.

Ensuite, que propose la naturopathie ? Eh bien, elle a quelques pistes.

Il est évident qu’il va falloir traiter le problème à la fois en interne et en externe.

En interne

Alimentation

Le régime alimentaire a une grande importance dans le maintien de notre santé, il faut donc commencer par là. Revoir son alimentation pour y inclure une plus grande variété, mettre le frein sur les produits carnés, le fromage, les sucres, les produits raffinés, le gluten et augmenter les doses de légumes, jus de légumes, légumineuses, céréales sans gluten. Mettre l’accent sur certains légumes comme les orties (reminéralisant ++), entre autres, quand cela est possible. Faire une détoxination aux inter-saisons (printemps et automne) pour régénérer le foie, faire une période de jeûne, jeûne intermittent, ou de mono-diète (nous y reviendrons dans un autre article) aux mêmes périodes, si possible, car il faut toujours tenir compte de son état de santé, au préalable.

Techniques complémentaires

Complémentaires, mais indispensables quand même. Il s’agit là de techniques éprouvées : méditation (calmer le mental, apaiser l’anxiété), le yoga (apaiser le mental, masser les organes internes, améliorer sa résilience physique), le qi-gong (idem yoga), marcher dans la nature (le meilleur des sports, le plus naturel). Cette liste n’est évidemment pas exhaustive. Prendre soin de soi au maximum.

Compléments alimentaires

Au Chi et Moi, nous ne sommes pas trop pour la supplémentation systématique. Prendre des tas de compléments pour tout, pour rien, cela ressemble fort à de l’allopathie. Cependant, il est parfois nécessaire d’apporter à son organisme des éléments qu’il ne peut puiser ailleurs. Nous conseillons donc les extraits fluides de plantes (bio) : gingko biloba (micro-circulation sanguine du cuir chevelu, dans le cas qui nous intéresse), ortie (reminéralisant puissant), la prêle (reminéralisant), notamment. La levure de bière reste une valeur sûre (attention de ne pas manger trop de viande si vous prenez de la levure de bière, elle ne fait pas bon ménage avec les produits carnés ; vous risquez de surcharger le foie et de vous retrouver avec des petits boutons !) Ne prenez pas de gélules de plantes, elles ne contiennent pas grand-chose ; les posologies indiquées sont largement sous-évaluées. Le jus d’herbe de blé est aussi excellent, dans le cas qui nous concerne (favorise la repousse ++ – et, dans certains cas, fait reculer les cheveux blancs). Il est possible de mettre quelques gouttes d’huile essentielle de romarin dans le shampoing.

En externe

Shampoing

Améliorez votre shampoing habituel (prenez un shampoing doux), en ajoutant dans le flacon une ampoule d’extrait d’ortie et une de gingko (on peut aussi verser l’ampoule directement sur le cuir chevelu et masser) – ou bien encore une infusion de romarin. Massez bien et laissez poser le temps de la douche. Vous pouvez ajouter un après-shampoing du type Weleda à l’avoine. Ne vous lavez pas trop souvent les cheveux, cela les fatigue et irrite inutilement votre cuir chevelu ; brossez-les deux fois par jour, doucement mais pendant un certain temps, afin de faire partir le plus possible de pellicules et autres poussières (sauf pour les cheveux bouclés, massez-les doucement). Évitez le séchoir à cheveux et laissez sécher naturellement, en massant vos cheveux doucement de temps à autre. A ne pas faire du tout : les colorations chimiques.

Masques

Un masque à base d’argile et d’extrait fluide de plantes peut être une bonne opération également. Ou « améliorer » un masque bio du commerce. Faire un henné naturel non colorant est aussi une idée (prenez du henné bio sans sels de plomb et autres produits chimiques) – mais ajoutez un après-shampoing hydratant, car le henné a tendance à assécher les cheveux. Il est possible aussi de faire un masque à base d’huile bio, comme l’huile d’olive (bien masser le cuir chevelu avec l’huile, puis toutes les mèches jusqu’aux pointes – laisser poser une heure. Ne laissez pas poser plus si vous avez une chute importante).

Voici quelques piste à suivre pour ne plus perdre ses cheveux et les voir repousser. Ces pistes sont issues de notre expérience en tant que naturopathes et êtres humains. Si vous en avez d’autres, nous sommes preneurs. Alors, à vos commentaires !

N’oubliez pas : vous êtes magnifiques !

A bientôt,

L’équipe du Chi et Moi

Visitez notre page formation : https://lechietmoi.blog/formation-complete-en-naturopathie-a-distance-en-5-modules

Vous avez aimé cet article ? Dites-le ! Cliquez sur l’icône, ci-dessous. Merci.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s