CAFE, THE ET NATUROPATHIE

#LeChietMoiPouruneEcologiedeSoi #Formation #Naturopathie #Conscience #Ecologie #MangerSain #Santé #Beauté #Café #Thé

Alors, thé ou café ? On entend tellement de choses contradictoires à ce sujet, qu’on en a un peu le tournis.

Mettons d’abord les deux protagonistes face-à-face :

Le mot café désigne les graines du caféier, un arbuste du genre Coffea et une boisson obtenue à partir de ces graines. Pour obtenir la boisson, il faut torréfier (brûler) les graines de café à 200 ou 300°C. Le café contient de la caféine, un alcaloïde ayant, entre autres, des propriétés stimulantes. Le café a une action hypertensive sur le corps, accélérant le rythme cardiaque ; il a aussi un effet laxatif, diurétique et c’est un excitant nerveux. Il intoxine (intoxique également) le foie et les reins à la longue. La dépendance au café (à la caféine) est très répandue et le sevrage donne lieu à des symptômes observables.

Le thé est une infusion de feuilles séchées du théier (camellia sinensis), un arbuste qui pousse, à l’origine, en Chine.  Il se décline en thé noir, thé vert et thé blanc, avec divers degrés de théine (stimulant, équivalent de la caféine).

Le café vert : c’est un café non torréfié qui présente des vertus médicinales intéressantes : diurétique, allié minceur, énergétique, il a de nombreuses propriétés. Il était utilisé en médecine traditionnelle ayurvédique et chinoise. En Chine, cette plante était d’ailleurs considérée comme la plus puissante puisqu’elle permettait d’activer le système nerveux et de réveiller les organismes. Il se prend plutôt comme complément alimentaire, mais on le trouve en poudre également pour le boire en boisson chaude.

Le thé

Le thé (noir) est une boisson légèrement excitante, obtenue par infusion des feuilles du théier, préalablement séchées et parfois fermentées (le thé vert est torréfié, le thé noir fermenté et le thé de Chine, fumé). D’origine chinoise, où il est connu depuis l’Antiquité, le thé est aujourd’hui la boisson la plus bue au monde après l’eau.

Il contient du fluor, des vitamines B1, B2, B5, K, PP. Il contient également une drogue : la théophyline, et des oxalates. Il entrave l’absorption du fer (il la divise par quatre) s’il est pris en même temps que les aliments. Un peu moins toxique que le café, il doit quand même être consommé avec modération et loin des repas.

Le thé vert est le thé parfait pour renforcer son système immunitaire ! Antioxydant par excellence il est aussi un puissant anti-inflammatoire, antiviral, antibactérien… Enfin, le thé vert est aussi réputé pour aider à améliorer les problèmes digestifs !

Le thé blanc est l’un des plus bénéfiques pour la santé, car il est celui ayant subi le moins de manipulation, et un processus de séchage moins long, ce qui lui permet de conserver tous ses bienfaits. Le thé blanc est très riche en antioxydants, contenant trois fois plus de polyphénols, il booste le système immunitaire et permet de maintenir une santé et une énergie en tout temps.

Maintenant qu’on a tous les éléments, que faire ? Le principe premier de la naturopathie est le même que celui de la médecine traditionnelle : tout d’abord, ne pas nuire. Ou, dans ce cas, ne pas se nuire. Il est évident qu’une grande consommation de thé (noir) ou de café, aura forcément une incidence négative sur la santé, avec le temps. Le foie sera très intoxiné et les reins fatigués. Alors, deuxième principe de la naturopathie : c’est la dose qui fait le poison. Et nous ajouterons, de tout un peu. Mais un peu seulement. Prenez-vous un petit thé ou un petit café une fois par semaine, si vous ne pouvez pas vous en passer du tout, ou si vous avez envie de vous faire plaisir. Car c’est là, la notion la plus importante : le plaisir. La frustration peut être pire que la prise d’excitants ; c’’est pourquoi il ne faut jamais rien s’interdire totalement.

Nous voulons insister surtout concernant le café, que nous n’avons jamais besoin d’en prendre. Nous avons envie d’en boire, ce n’est pas pareil, et c’est d’ailleurs d’abord social et culturel. Pour le thé, c’est un peu différent, même s’il ne faut jamais prendre d’excitants en excès ; c’est une plante qui a de réelles propriétés. Le café vert a aussi des propriétés intéressantes, mais le café noir, torréfié, brûlé, lui n’en a aucune. Quand on prend du café tous les jours, on épuise son organisme, et les symptômes dus au sevrage du café, s’apparentent (mais en moins fort) à ceux du manque de drogue (même chose pour le sucre, d’ailleurs).

Alors, plutôt thé, finalement. Quand même. Ou tisane.

A bientôt,

L’équipe du Chi et Moi.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s