UN OUTIL MULTI-TÂCHES : LE PSYLLIUM

On entend beaucoup parler du psyllium en naturopathie. Mais, qu’est-ce que c’est exactement ? Et à quoi ça sert ?

Le psyllium est une plante, dont le nom latin est : plantago ovata (c’est une sorte de plantain). Il est également appelé plantain des Indes ou ispaghul. Il existe du psyllium blond et du psyllium noir, entre autres.

Le plus couramment utilisé, car non irritant pour l’intestin, est le tégument de psyllium blond (enveloppe externe de la graine). C’est celui que vous trouvez en sachet dans les magasins bio et les parapharmacies. C’est un complément alimentaire relativement cher à l’achat (environ 20 Euros les 600 g), mais le sachet va durer un certain temps, donc tout va bien.

Il a de nombreux bienfaits, dont le plus connu est celui de coupe-faim (il contient beaucoup de mucilage – substance qui gonfle au contact de l’eau) et donc va aider à réduire la prise d’aliments lors des repas. Il est très souvent utilisé avant et après un jeûne, une diète ou une monodiète, pour préparer le terrain.

Ses autres bénéfices sont multiples :

  • il aide à faire baisser la tension artérielle
  • il est laxatif (il aide à activer le transit intestinal, tout en piégeant les graisses et les sucres)
  • il prévient les maladies cardio-vasculaires
  • il régule la glycémie dans les cas de diabète
  • il soulage les diarrhées, il soulage les symptômes du colon irritables (souverain dans ce cas et dans les cas de colites).
  • il aide à rétablir un bon équilibre bactérien dans le système digestif

C’est bien déjà pour une petite graine !

Remarque personnelle : les bactéries intestinales influençant grandement nos états d’âmes (cf. notre revue littéraire sur le livre de Giulia Enders – « Le charme discret de l’intestin »), on a constaté à l’usage, qu’il pouvait aussi travailler sur la sphère émotionnelle. Le psyllium pourrait donc faire évacuer les émotions ?

Posologie

  • pas plus de 3 cuillers à soupes par jour (allez-y progressivement, commencez par 1 cuiller à soupe dans un grand verre d’eau). C’est important de bien boire avec le psyllium.
  • la prise peut se faire le matin ou le soir au choix ; ou bien le matin et le soir, lorsque vous augmentez les prises
  • à faire sur 1 semaine, ou sur 3 semaines, selon les besoins, les raisons, etc.

Attention ! Si vous suivez un traitement allopathique, il n’est pas recommandé de prendre du psyllium en même temps.

L’Equipe du Chi et Moi. Pour une Ecologie de Soi.

Illustration empruntée à Wikipédia

Un commentaire Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s